Turismo Prerrománico > Art et culture > Art Mozarabe > Indice des fiches de monuments

Indice des fiches de monuments

ALCALÁ DE MONCAYO (R)

Mozarabe - Xe siècle - Zaragoza

Enchâssé dans un cube semi-circulaire du mur du château, nous trouvons une fenêtre géminée réutilisée. En raison de ses caractéristiques, il correspond à un édifice mozarabe du début du Xe siècle, composé de pierres de taille en grès. Un à gauche et deux à droite. Parteluz basé sur une colonne cylindrique monolithique sur une base très endommagée et sur son sommet, une capitale de formes simples basées sur des feuilles à peine marquées à leurs angles, avec une nervure centrale et une boule ou peut-être de l’ananas au sommet supérieur.

BASÍLICA DE BOBASTRO

Mozarabe - Xe siècle - Málaga

Construite dans ce que nous croyons avoir été la capitale du territoire indépendant que créa Omar Ibn Hafsún en Al-Andalus pendant la seconde moitié du XIème siècle, elle fut détruite par Abd al-Rahmán III en 928. Il s'agit d'une église creusée dans une grande roche, ce qui explique qu'elle se conserve encore partiellement, de plan basilical avec transept, de trois nefs séparées par des arcs en fer à cheval et trois absides, la centrale en arc de fer à cheval inscrit dans un carré et les absides latérales rectangulaires.

CAPILLA DEL SALVADOR, SAMOS (R)

Mozarabe - Xe siècle - Lugo

Très proche du Monastère de Samos nous trouvons cette petite chapelle adossée à un cyprès millénaire qui se compose d’une nef et une abside rectangulaire séparée par un arc d’accès de fer à cheval. Comme est habituelle dans les églises mozarabes, la porte aussi dans fer à cheval, est situé dans le côté sud . Un banc de pierre parcourt l’intérieur de la nef, qui est couvert par un toit plat à deux eaux. L’ermitage est illuminé par quelques fenêtres, possiblement non toutes de la même époque, certains dans un arc de fer à cheval, en étant double celle-là du testero.

CIUDAD DE BOBASTRO

Mozarabe - IXe siècle, Xe siècle - Málaga

Construite par Omar ibn Hafsún comme capitale du territoire indépendant que ce muladí a réussi à dominer une grande partie de l’Andalousie pendant 80 ans contre le califat de Cordoue dans une zone presque imprenable, plusieurs églises y ont été retrouvées, dont deux périurbaines avec des nécropoles entre elles, qui met en évidence la basilique dite de Bobastro, un bon nombre d’habitations rupestres, une forteresse construite par ‘Abd al-Raḥmān III après sa conquête et un ensemble de constructions défensives extérieures.

ERMITA DE SAN MARTÍN DE LA NAVA (R)

Mozarabe - Xe siècle - La Rioja

Église mozarabe, construite à la fin du IXe siècle ou au début du Xe siècle en tant qu’église monastique, dont elle conserve la structure d’une nef avec presbyterium et une abside rectangulaire orientée vers l’est, avec arc en fer à cheval sur la porte d’accès située sur le côté sud. L’ermitage actuel correspond à une reconstruction ultérieure, de la fin du XII, dans laquelle la nef et le chevet ont été voûtés avec des voûtes en berceau brisé en ajoutant l’arc qui divise actuellement la nef.

ERMITA DE SAN PEDRO DE ABRISQUETA (R)

Mozarabe - Xe siècle - Vizcaya

C’est un exemple clair d’église rurale avec deux phases de construction : une préromane (s. IX ou X) et une romane du XIe siècle. Construite en maçonnerie, avec une nef rectangulaire couverte d’une armature en bois, tandis que celle de l’abside, d’une hauteur inférieure, a une voûte en demi-berceau, toutes deux couvertes extérieurement par un toit unique à trois versants. L’accès, sur la face ouest, est en arc en plein cintre entouré d’une chambrane reposant sur des impostes décorés. Il y avait un autre accès, peut-être antérieur, sur le côté sud et il y avait aussi une fenêtre dans l’abside, décorée de motifs wisigoths.

Ermita de Sant Hilari

Mozarabe - Xe siècle - Barcelona

Située dans la propriété particulière “Quadra de Sant Hilari”, semble être un édifice qui proviendrait de la dernière èpoque romaine ou de la wisigothe, détruit pendant l’invasion arabe et reconstruit après la reconquête du IXème siècle. Se compose d’une seule nef et une abside plus étroite, unis par un arc triomphal à double vousseau avec impostes sculptées.

ERMITA DE SANTA APOLONIA EN PECHARROMÁN

Mozarabe - Xe siècle - Segovia

Il s’agit de l’église du monastère de Santa Marîa de Cárdaba construit au Xe siècle, qui a été donné par Fernán González et son épouse au monastère de San Pedro de Arlanza en 937, qui se compose d’une seule nef construite avec de grandes pierres de taille en tuf, conservée de la construction d’origine, et d’une abside du XII, en pierre de taille en calcaire formée de deux travées séparées par un arc de faon, un semi-cylindrique avec trois petites fenêtres, divisé par quatre baguettes, et un droit, comme presbyterium.

ERMITA DE SANTA CECILIA

Mozarabe - Xe siècle - Burgos

Située dans Barriosuso, près de Covarrubias, il se trouve, cet ermitage, qui apparaît déjà dans un diplôme de l’année 924, à que par la suite un portique roman a adossé. Il se compose d’une nef d’environ 9 par 5m. avec couverture en bois et une abside carrée de 2 par 2m qui dispose d’une fenêtre cruciforme formée par cinq anneaux et couvert par voûte de moyenne orange, séparés par un arc de fer à cheval. Une dépêche de sa décoration s’éveille à celle-là de Quintanilla.

LAS IGLESIAS DE BOBASTRO

Mozarabe - IXe siècle - Málaga

Construite par Omar ibn Hafsún comme capitale du territoire indépendant que ce muladí a réussi à dominer une grande partie de l’Andalousie pendant 80 ans contre le califat de Cordoue dans une zone presque imprenable, plusieurs églises y ont été retrouvées, dont deux périurbaines avec des nécropoles entre elles, qui met en évidence la basilique dite de Bobastro, un bon nombre d’habitations rupestres, une forteresse construite par ‘Abd al-Raḥmān III après sa conquête et un ensemble de constructions défensives extérieures.

MONASTERIO DE SANTA MARÍA DE SERRATEIX

Mozarabe, Roman - Xe siècle, XIIe siècle - Barcelona

Le monastère de Santa María de Serrateix était une ancienne abbaye bénédictine dont il existe des références de l’année 941. L’église en dessous de l’actuelle est conservée de ce monastère initial. En 1077 commence la construction de l’église actuelle, très modifiée, avec une nef unique avec une nef à transept et trois absides semi-circulaires, dont les côtés sont remplacés par deux grandes chapelles de style gothique tardif, tandis que le dôme est supprimé tandis que la tour et le cloître sont de construction postérieure.

MONASTERIO DE VALERANICA (R)

Wisigoth, Mozarabe - VIIe siècle, Xe siècle - Burgos

Ce monastère, dont les vestiges furent trouvés à 2kms du village de Tordomar et dont on conserve quelques pièces de décoration, les unes de style comtal et d?autres mozarabes, est l?un des plus célèbres de son époque, le moine Florencio, exceptionnel caligraphe et miniaturiste, y ayant développé son oeuvre; auteur, entre autres codex et documents, de la Bible appelée ?Codex Gothicus Legionensis?, conservée dans la Colegiata de San Isidoro de León.

PORTA FERRADA (R)

Mozarabe - IXe siècle - Gerona

Ce portique, adossé au Monastère de San Feliú de Guixols, est fermé sur un côté par un ensemble de cinq arcs en forme de fer à cheval de différente taille, sur des colonnes et chapiteaux de type mozarabe, sur lequel se trouve un autre niveau, de décoration et structure lombardes, avec trois ensembles d?arcatures triples en plein cintre. Son origine n?est pas connue, il pourrait s?agir d? une construction mozarabe du Xème siècle dans laquelle fut substitué par la suite le niveau supérieur.

SAN BAUDELIO DE BERLANGA

Mozarabe - Xe siècle - Soria

C’est l’édifice le plus extraordinaire de tout le mozarabe. D’aspect extérieur très simple, l’intérieur est étonnant, une nef avec un palmier central d où sortent huit arcs qui supportent la voûte, l’abside sur le côté est et dans la moitié ouest de la nef une “petite mosquée” de cinq nefs voûtées sur des arcs en fer à cheval qui supportent un choeur où se trouve une autre petite abside, tout l’ensemble décoré d’un magnifique ensemble de peintures.

SAN CEBRIÁN DE MAZOTE

Mozarabe - Xe siècle - Valladolid

Construite vers l’année 910, sa structure semble être un résumé des caractéristiques les plus importantes de l’architecture préromane espagnole qui nous soit parvenue. En effet, il s’agit d’une église de trois nefs et trois absides, l’abside centrale ultrasemi-circulaire et les latérales carrées, avec nef et lanterne de transept et une autre abside à la fin de la nef centrale, semi-circulaire aussi comme les extrémités du transept. Tout cela supporté sur des arcs en fer à cheval

San Esteban de Viguera

Mozarabe - Xe siècle - La Rioja

Pequeña iglesia incrustada en un paisaje excepcional, que consta de una nave, un presbiterio que está separado de la nave por un iconostasio con una puerta y dos ventanas, las tres terminadas en arcos de medio punto, y un ábside de planta en forma de herradura irregular. Todo el edificio está abovedado y conserva un importante conjunto de frescos inspirados en los beatos mozárabes, que recuerdan a los frescos más antiguos de San Baudelio de Berlanga.

San Juliá de Boada

Mozarabe - Xe siècle - Gerona

Formé d’une abside et d’une nef irrégulière, de deux travées couvertes de voûtes en berceau, bien qu’à l?origine il ait eu une toiture en bois, séparées par un grand arc doubleau en fer à cheval prolongé jusqu’à presque 1/2 de rayon. L’abside est couverte d’une voûte en fer à cheval, avec un arc d’accès prolongé d’1/3 de rayon et fenêtre mozarabe. Il semble probable que l’abside et la première travée de la nef aient été construites á l’époque wisigothe et la deuxième et la couverture soient mozarabes.

SAN MARTIN DE ALBELDA (R)

Mozarabe - Xe siècle - La Rioja

Son origine pourrait être une communauté érémitique d’époque wisigothe. On sait que sa fondation en tant que monastère a eu lieu vers 925. Depuis lors, il acquit une grande importance grâce aux dons des rois de Navarre, étant résidence des évêques de Calahorra entre 1033 et 1092. Se composait de bâtiments aujourd’hui disparus et une série de grottes sont encore conservés, où il y aurait son Scriptorium qui produisit d’importants manuscrits et devint un grand centre culturel avec une bibliothèque qui mérita l’attention d’Alfonso X le Sage à la fin du XIIIe siècle.

San Martiño de Pazo

Mozarabe - Xe siècle - Orense

Cette église, construite en grandes pierres de taille en granit dans la première moitié du Xème siècle, se compose d’une seule nef et avait une abside en forme de fer à cheval inscrite dans un carré, aujourd’hui disparue. Très reconstruite à des époques différentes, elle ne conserve que deux portes latérales en forme de fer à cheval avec “alfiz”, d’aspect clairement mozarabe et les vestiges de deux fenêtres originales en arc en fer à cheval dans l’actuelle façade principale.

Trier par
Le terme de recherche
Phase
Style
Temps
Pays
Province
Condition