Index des monuments Haut Aragonais

ALCALÁ DE MONCAYO (R)

Mozarabe - Xe siècle - Zaragoza

Enchâssé dans un cube semi-circulaire du mur du château, nous trouvons une fenêtre géminée réutilisée. En raison de ses caractéristiques, il correspond à un édifice mozarabe du début du Xe siècle, composé de pierres de taille en grès. Un à gauche et deux à droite. Parteluz basé sur une colonne cylindrique monolithique sur une base très endommagée et sur son sommet, une capitale de formes simples basées sur des feuilles à peine marquées à leurs angles, avec une nervure centrale et une boule ou peut-être de l’ananas au sommet supérieur.

ALCAZABA DE BADAJOZ

Autres styles - IXe siècle - Badajoz

La citadelle de Badajoz est l’un des plus importants exemples conservés de l’architecture militaire hispano-musulmane. Sa construction a commencé en l’an 875 et initialement les dimensions du site étaient plus petites que celles de la citadelle actuelle, toute la ville serait dans cet espace, protégée par une enceinte fortifiée dont très peu a été conservée, en raison des destructions subies. et les nombreuses rénovations dont il a fait l’objet entre les IXe et XIIIe siècles, islamiques du XIe au XIIe siècle, et chrétiennes par la suite.

ALCAZABA DE MÉRIDA (R)

Châteaux, Châteaux - IXe siècle - Badajoz

Construite par Abderraman II en 835, elle a été le siège des unités administratives, la résidence du gouverneur et le centre de défense et de contrôle de la ville. Dans son périmètre, entouré de remparts de 2,70 mètres de large, 25 tours massives sont distribuées, mais les tours albarranas ont été construites après la reconquête de la zone. De nombreux vestiges de la ville romaine sont conservés dans la cour de l’alcazaba, dont les éléments les plus significatifs sont la porte du blason et sa citerne, où des pièces décorées et les célèbres linteaux wisigoths ont été réutilisés.

ALCAZABA DE TRUJILLO (R)

Châteaux - IXe siècle - Caceres

Construite par les Arabes dans la deuxième moitié du IXe siècle, dans le haut d’un coteau rocheux, il est formé par une construction de plante carrée des uns 40m d’un côté à l’intérieur d’une muraille de 900m de périmètre. Le château, qui est construit avec des pierres de taille romaines reutilisées, se compose de deux dépêches en formant deux grandes enceintes géométriques adjacentes. L’un est la Cour d’Armes, avec forme de carré, avec une porte située entre deux tours, et l’autre, connu comme Albacar, avec plante en forme d’un hexagone. Dans les temps des Rois Catholiques une barbacane a été ajoutée lui.

ALCÁZAR DE MEDINA DE POMAR (R)

Châteaux - XIVe siècle. - Burgos

Commencé, à construire vers 1370, il se compose de deux grandes tours unies par un corps central de moindre hauteur. Dans celle-là du côté le sud, de rez-de-chaussée et trois étages, des décors avec plafonds à caissons, et .chemin de ronde, était dédié à une demeure tandis que le septentrional, de structure pareille, mais sans décoration, il serait dédié à la garde et la servitude. L’édifice central, c’était le palais avec un grand salon. Propriété du Conseil municipal de Médine de Pomar, ont été restaurées sans beaucoup réussite et changé en Musée Historique des Merindades.

ALCÁZAR DE SEGOVIA (R)

Renaissance, Châteaux - XIIIe siècle, XVe siècle. - Segovia

C’est l’une des châteaux espagnols les plus imposants et de plus grande importance historique. Documenté dès 1122 et avec des antécédents romains et arabes, c’était une résidence réelle depuis Alphonse VIII. Modifié et agrandi par Ferdinand III et Alphonse X et des rois postérieurs au moins jusqu’à Philippe II, dans lui Isabelle La Catholique a été couronnée comme reine de la Castille. Par la suite c’était une prison, un Collège Réel d’Artillerie et de Fichier Historique Militaire. D’une plante irrégulière, il est établi d’une aire extérieure qu’il inclut la cour, la fosse, le pont-levis et la tour de l’hommage, et l’intérieur de quatre étages, de lucarnes, de sous-sols et quelques salons et une chapelle. Voir sa description dans

ALCAZAR REAL DE GUADALAJARA (R)

Châteaux - IXe siècle - Guadalajara

Fortification d’origine andalouse du IXe siècle transformée au fil du temps en palais royal, usine de sarghettis et caserne militaire, elle est actuellement en ruine. Il s’agit d’une enceinte rectangulaire d’un peu plus d’un hectare situé sur le côté ouest de Guadalajara pour protéger l’entrée de la ville. Il fut achevé au Xe siècle et conquis par les troupes chrétiennes en 1086 l’Alcazar devient un lieu de séjour pour les rois castillans. Alphonse XI bâtit à l’intérieur une église dédiée à Saint-Ildefonse et sous son règne il s’agrandit en en faisant un authentique palais royal de style mudéjar.

ANTECRIPTA DE SAN ANTOLÍN (R)

XIe siècle - Palencia

La crypte d’Antolín Sain de la cathédrale de Palencia marque, au début du XIe siècle, la première borne des constructions romanes dans Palencia et en Castille dans oui, puisque jusqu’alors ce seul style était revenu en réalisant dans la zone aragonaise et asturienne. De la cathédrale romane tu peines quelques vestiges nous sont arrivés, cependant, il semble fondamental de connaître cette crypte, puisque les bases s’assoient dans elle de ce qui serait après le roman.

ARCO DE SAN JUÁN DE PANJÓN

Wisigoth - VIIe siècle - Pontevedra

Inconnu jusqu’en 1926, où il a été découvert sous plusieurs couches de chaux, situé comme arc d’accès au presbyterium dans l’ancienne église San Juan, sur laquelle a été construit entre 1932 et 1937 le “Temple votif de la mer”. Il n’existe aucune référence antérieure à l’église dont a été conservé ce magnifique arc préroman, qui s’étend avec le vaste ensemble d’arcs en fer à cheval existant en Galice.

ASENTAMIENTO FORTIFICADO DE PUIG ROM

Wisigoth - VIIe siècle - Gerona

Au sommet d’un petit pic près de la mer appelé Puig de les Muralles se trouvent les vestiges archéologiques d’une ancienne colonie fortifiée qui, en raison de ses caractéristiques, a été traditionnellement identifiée comme une structure militaire – castrum -, bien qu’elle ait également été interprétée comme une ville civile en hauteur. La chronologie attribuée est du VIIème siècle, et à ce jour aucun élément chrono-typologique postérieur n’a été identifié, il est donc fort probable que le lieu ait été abandonné après l’occupation musulmane au début du VIIIème siècle (le dernier élément est une Agila II tremis). On a tenté de rapporter cette enceinte fortifiée comme l’un des agents militaires de la rébellion du doge Paul contre le roi Wamba (a. 672) ; en fait, le site constitue un paradigme parmi les établissements de la chronologie wisigothique du nord-est de la péninsule.

ASUNCIÓN DE MARÍA DE BOSSÒST (R)

Roman - XIIe siècle - Lérida

L’église de l’Asunción de María de Bossòst a été construite à la fin du XIIe siècle en suivant la norme de la Valle d’A Aran, constituée d’un plan de basilique à trois nefs et à absides semi-circulaires. Il y a deux beffrois (l’un au nord et l’autre au clocher inférieur) et deux portes d’accès au temple, une au nord avec un tympan sculpté et une plus simple au sud.

BAÑOS ÁRABES DE TENERÍAS (R)

Autres styles - XIe siècle - Toledo

Situés dans la marge droite de la rivière, près de l’église du San Sebastián de las Carreras, ils ont été découverts et creusés entre 1988 et 1989 et étudiés en 1997. Construit au XIe siècle, dans une maçonnerie avec des briques placées à un tison, il est cloisonné dans quelques chambres ou les salles dont les couvertures ont disparu entre celles qui détachent un vestibule, les latrines, une salle voûtée, il sale aussi l’autre voûtée, plus grande que l’antérieure avec deux chambres dans les extrémités, et au sud la Salle Chaude.

BAPTISTÈRE D’AIX-EN-PROVENCE

Paleocristiano - Ve siècle -

L’an 437 eut lieu l’occupation wisigothe d’Aix-en-Pprovence, au sein du royaume wisigoth de Tolosa. En 500, fut consolidé le complexe épiscopal, situé sur l’ancien forum romain, qui comprend ce baptistère octogonal, destiné au baptême des néophytes la nuit de Pâques ou de Noël par les mains de l’évêque. Bien qu’elle ait subi des modifications, elle est conservée en très bon état.

BAPTISTÈRE SAINT JEAN DE POITIERS

Paleocristiano - IVe-Ve siècles -

Construit dans une petite structure décorée de pilastres et d’arcs en onglet ou en plein cintre entre le IVe et le Ve siècle, faisant partie du complexe épiscopal caractéristique des premières villes médiévales avec la cathédrale et la résidence épiscopale. L’accès se fait par un narthex à l’entrée du temple, formé d’une grande salle avec le bassin baptismal octogonal au centre, des absidioles sur les côtés et une grande abside polygonale.

BAPTISTERIO DE GABIA LA GRANDE

Wisigoth - VIe siècle - Granada

Edifice semi- enterré, presque carré avec des fonts baptismaux octogonaux en marbre blanc au centre, couvert d’une voûte demi- sphérique et avec une abside, une tour avec un escalier en colimaçon et une longue galerie d’accès. Toute la décoration trouvée fait penser qu’il fut construit pendant la domination byzantine de cette partie de l’Espagne.

Basílica de Algezares

Wisigoth - VIe siècle - Murcia

Aussi appelée Basílica del Llano del Olivar, elle a un plan basilical à trois nefs séparées par des arcs sur colonnes et une seule abside semi-circulaire allongée. Il avait un baptistère circulaire attenant, avec une piscine ronde. La technique de construction est très pauvre mais des restes de portes richement décorées avec des dessins géométriques, des colonnes à cercles sécants, des pilastres cordés, etc. ont été retrouvés.

BASÍLICA DE BOBASTRO

Mozarabe - Xe siècle - Málaga

Construite dans ce que nous croyons avoir été la capitale du territoire indépendant que créa Omar Ibn Hafsún en Al-Andalus pendant la seconde moitié du XIème siècle, elle fut détruite par Abd al-Rahmán III en 928. Il s'agit d'une église creusée dans une grande roche, ce qui explique qu'elle se conserve encore partiellement, de plan basilical avec transept, de trois nefs séparées par des arcs en fer à cheval et trois absides, la centrale en arc de fer à cheval inscrit dans un carré et les absides latérales rectangulaires.

BASÍLICA DE CABEZA DE GRIEGO

Wisigoth - VIe siècle - Cuenca

Dans les ruines de la ville romaine de Segóbriga furent trouvés les vestiges de la plus grande église wisigothe connue. Elle était de type basilical, avec un pseudo-transept allongé qui lui donnait la forme de ‘tau’ Elle fut démantelée pendant la restauration du monastère d’Uclés et il n’en reste que les études de ses fouilles au XVIIIème siècle et quelques restes de décoration.

Basílica de Casa Herrera

Wisigoth - VIe siècle - Badajoz

De plan basilical carré de 15m de côté, avec trois nefs séparées par six colonnes et deux absides opposées, toutes deux exemptes, de forme semi-circulaire prolongée. Elle était entièrement entourée d?un ensemble de petits compartiments qui nous font penser qu?elle fut construite par des moines africains.

BASÍLICA DE EIO (Tolmo de Minateda)

Wisigoth - VIe siècle - Albacete

Sur un plateau à Hellín ont été fouillés les vestiges d’une ville ibèrique et romaine qui fut reconstruite en grande partie à la fin du VIème siècle et début du VIIème. Elle possédait une grande basilique de trois nefs, avec des compartiments latéraux au chevet et un baptistère à ses pieds, Tout l’entourage est entrain de se transformer en un parc archéologique qu’on espérait ouvrir au public à la fin de 2008.

Trier par
Le terme de recherche
Phase
Style
Temps
Pays
Province
Condition