Turismo Prerrománico > Viajes > Viajes Recomendados > 2018 > juillet > 25 > MOZÁRABE, TEMPLIERS ET CODES MINIÉS DANS LE BIERZO

MOZÁRABE, TEMPLIERS ET CODES MINIÉS DANS LE BIERZO

Itinerario del viaje que proponemos incluyendo el mapa del viaje, los monumentos a visitar por día de operación, las distancias parciales y los kms totales del viaje. Si desea acceder a la descripción completa de algún monumento pulse sobre su foto. Si desea completar y reservar este viaje pulse "Crear viaje a medida" 2 Dias

El Bierzo est une région exceptionnelle à la fois pour son histoire et sa richesse naturelle. Nous vous proposons de vous rendre visite dans ce voyage de deux jours et avec un parcours de seulement 41 kms. cinq églises, dont quatre mozarabes et le magnifique château des Templiers de Ponferrada.

Vous pouvez planifier le voyage à visiter tard dans la matinée du premier jour, déjà à Ponferrada, la petite église de Santo Tomas de las Ollas, située dans un quartier de Ponferrada, dont seule une abside intéressante est préservée de sa structure originale Elliptique qui est accessible par un arc de fer à cheval plié, quelque chose d’inhabituel à ce moment-là. Après le déjeuner, vous pourrez visiter le château de Ponferrada, récemment restauré, et son musée Templun Libri de fac-similés de codex miniatures, puis se rapprocher de connaître les restes de San Salvador de Tomás de Merayo à 7,5 km.

Nous dédions le deuxième jour, le cadre exceptionnel de la Valle del Silencio, avec une visite à Montes de Valdueza savoir Santa Cruz et San Pedro de Montes et arrivée à Peñalba de Santiago, une petite ville étonnante dans l’église d’un monastère mozarabe fondé est conservé par San Genadio dans ce lieu caché des montagnes de León, où vous pouvez également visiter la grotte où vivait le saint, pour commencer le voyage après le déjeuner. ?

Autres visites recommandées dans les environs: Las Médulas, à environ 40 km de Ponferrada, la cathédrale et le palais épiscopal d’Astorga, …

Mapa del viaje

Provincias de la Ruta:
León

Guía del viaje

Día 1

Ponferrada

Située à l?entrée de Ponferrada, cette petite église est formée d?une seule nef, avec une magnifique abside ovale qui se compose de neuf arcs en fer à cheval adossés au mur, sur des colonnes et chapiteaux, à laquelle on accède par un arc triomphal aussi en fer à cheval, et qui est couverte d?une magnifique voûte à fuseaux, de onze arêtes qui s?appuient sur le centre de chaque arc et la divisent en onze autres tranches, de calire ascendance cordouane.

Ponferrada

Construit par les Templiers en 1187, il semble que sur un fort celtique occupé plus tard par les Romains et les Wisigoths. Il a subi de multiples avatars sur plusieurs siècles, faisant l’objet de dons royaux aux ordres militaires et aux nobles jusqu’à son transfert militaire à Rodigo Osorio par les Rois Catholiques en 1486. ??Polygonalement, il conserve des constructions du 12ème siècle avec d’autres qui appartiennent à la réforme des monarques catholiques, comme la magnifique passerelle entre deux tours. Actuellement, dans ses nouvelles salles, il propose l’exposition « Templum Libri », grande collection de fac-similés de codex lumineux.

Découverte il y a quelques années et récemment fouillée, il s’agit d’une église formée d’une seule nef et d’une abside en forme de fer à cheval, séparées par un grand arc aussi en fer à cheval, orienté de façon atypique vers le sud-est. Elle est située à un peu plus d’un kilomètre de Santo Tomás de las Ollas, de même époque et avec une structure similaire.

Día 2

Ponferrada

Aux alentours de la « Vallée du Silence » lieu où San Fructuoso se retira pour prier au VIIème siècle, se trouve ce centre de vie érémitique, construit à cette époque, détruit pendant l’invasion arabe, reconstruit au début du IXème et dont il ne reste, après une autre reconstruction au XVIIIème, incrustés dans la petite église rurale actuelle, que trois pièces wisigothes très intéressantes: une inscription constitutive -volée en 2007-, une fenêtre avec alfiz et un morceau de chancel.

Ponferrada

Près de l’ermitage antérieur et construit aussi en style wisigoth au VIIème siècle, reconstruit par San Genadio en style mozarabe au IXème, construit à nouveau par les moines bénédictins en style roman après son écroulement en 1243, il est pour ainsi dire abandonné depuis la « desamortización de Mendizábal ». Parmi les restes actuels, qui correspondent à la structure romane, se conservent dans la tour quelques chapiteaux, et des fenêtres de style wisigoth.

Ponferrada

Ce monastère, situé dans la Vallée du Silence, fut construit au début du Xème siècle par San Genadio. Il s’agit d’une église d’une seule nef, divisée en deux travées, avec deux petits compartiments adossés à la première commme nefs de transept et deux absides confrontées. Entièrement voûtée, de telle sorte que chacun des six modules qui la composent a un style de voûte différent sauf les deux du transept qui devaient être pareils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Partager sur:
Impression

Portal de información sobre la Historia y el Arte medievales, con la descripción de más de 600 monumentos, que ofrece al viajero la posibilidad de preparar los itinerarios de sus viajes a monumentos de ese periodo.