Turismo Prerrománico > Viajes > Viajes Recomendados > 2016 > juin > 24 > LA PRÉSENCE WISIGOTHE EN CASTILLA-LA MANCHA

LA PRÉSENCE WISIGOTHE EN CASTILLA-LA MANCHA

Itinerario del viaje que proponemos incluyendo el mapa del viaje, los monumentos a visitar por día de operación, las distancias parciales y los kms totales del viaje. Si desea acceder a la descripción completa de algún monumento pulse sobre su foto. Si desea completar y reservar este viaje pulse "Crear viaje a medida" 2 Dias

Normal
0

21

false
false
false

ES
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tabla normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-language:EN-US;}

Nous commencerons notre  parcours par la visite des vestiges de la ville de Recópolis, construite par Leovigildo en l’honneur de son fils Recaredo, pour  continuer à travers l’importante ville romaine de Segóbriga où se trouvent les ruines de Cabeza de Griego, la plus grande basilique wisigothe qui nous soit parvenue. Le deuxième jour nous passerons la matinée à connaitre deux églises wisigothes cruciformes du VIIème siècle: San Pedro de la Mata, en très mauvais état et la conflictive  Santa María de Melque, un monument exceptionnel et extrêmement bien conservé.

Autres visites recommandées â Tolède: Mosquée du Cristo de la Luz, Musée de los Concillos y la Cultura Visigoda. Arisgotas: Musée d’Art Wisigoth.

Mapa del viaje

Provincias de la Ruta:
Cuenca Guadalajara Toledo

Guía del viaje

Día 1

Zorita de los Canes
Située dans une ville construite vers 580 par Leovigildo en l'honneur de son fils Recaredo. Peut-être considérée comme un antécédent des églises cruciformes car elle ne possède qu'une seule nef, avec une sorte de transept, une abside et un porche qui, semble t-il, renfermait un baptistère. Il y avait aussi deux galeries latérales qui faisait communiquer le porche avec le transept mais pas avec les nefs.
Saelices

Dans les ruines de la ville romaine de Segóbriga furent trouvés les vestiges de la plus grande église wisigothe connue. Elle était de type basilical, avec un pseudo-transept allongé qui lui donnait la forme de ‘tau’ Elle fut démantelée pendant la restauration du monastère d’Uclés et il n’en reste que les études de ses fouilles au XVIIIème siècle et quelques restes de décoration.

Día 2

Sonseca

Eglise cruciforme, construite sur les mêmes plans que Sta. Comba de Bande et Sta Mª de Melque, bien que nous sachions par les restes trouvés, qu’elle avait une décoration beaucoup plus riche, associée à l’art  aulique tolèdan.Malheureusement il ne nous reste que les vestiges de ses murs, peut-être à cause d’erreurs dans ses fondations sur un sol plat en granit.

San Martín de Montalbán

‘Représente le monument le plus conflictif de tout le préroman espagnol: alors que par sa structure il s’agit clairement d’une église de type cruciforme, même ses frontons rappellent ceux de Montelios, son système de couvertures et  surtout sa décoration indiquent l’époque mozarabe. Beaucoup de motifs, aussi bien d’un point de vue historique  qu’architectonique nous recommande de l » »’dans la période wisigothe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Partager sur:
Impression

Portal de información sobre la Historia y el Arte medievales, con la descripción de más de 600 monumentos, que ofrece al viajero la posibilidad de preparar los itinerarios de sus viajes a monumentos de ese periodo.