Turismo Prerrománico > Viajes > Viajes Recomendados > 2016 > juin > 24 > Sur les terres de Fernán González

Sur les terres de Fernán González

Itinerario del viaje que proponemos incluyendo el mapa del viaje, los monumentos a visitar por día de operación, las distancias parciales y los kms totales del viaje. Si desea acceder a la descripción completa de algún monumento pulse sobre su foto. Si desea completar y reservar este viaje pulse "Crear viaje a medida" 3 Dias

Normal
0

21

false
false
false

ES
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tabla normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-language:EN-US;}

Nous proposons un parcours d’un peu plus de 300kms, qui commence à La Rioja par la visite à Tricio d’un temple wisigoth construit sur un monument romain et San Millán de Suso, monastère construit entre le Vème et le XIème siècle, centre spirttuel de la Castille de Fernán Gonzalez et origine de l’écriture en castillan. Il continue par la visite de San Vicente del Valle, originale construction wisigothe convertie en église mozarabe, le magnifique chevet de Quintanilla de la Viñas et trois autres monuments d’intérêt. Pour terminer, deux constructions mozarabes exceptionnelles par leur originalité et en bon état de conservation: La Tour de Doña Urraca à Covarrubias, unique construction militaire d’époque mozarabe conservée de nos jours et le surprenant ermitage de San Baudelio de Berlanga, sur les terres de Soria.

Mapa del viaje

Provincias de la Ruta:
Burgos La Rioja Soria

Guía del viaje

Día 1

Tricio

Il s’agit d’une basilique de trois nefs, avec un chevet rectangulaire complexe, construite au VIème siècle sur un mausolée romain de l’ancienne métropole de Tricio la Grande, ce qui oriente son chevet vers l’occident. Dans ce but, des fragments d’énormes colonnes corinthiennes sur lesquelles furent ajoutés des arcs en fer à cheval en pierre de tuffeau, furent réutilisés.

San Millán de La Cogolla

Cette église monacale, qui protège un monastère rupestre du VIème siècle est formée de deux nefs, fait unique en Espagne, deux absides et un portique, adossés à la montagne.En raison de diverses avatars, des vestiges wisigoths, mozarabes et protoromans y furent trouvés. Ce monastère, déclaré Patrimoine de l’Humanité, fut le siège d’un important scriptorium, origine des premiers écrits dans lesquels la langue castillane fut utilisée, au Xème siècle.

Día 2

San Vicente del Valle

Edifice d’une seule nef, avec une abside carrée moins large qui fut par la suite substituée par l’actuelle. Ses hautes fenêtres jumelles surprennent, avec des arcs en fer à cheval sur des impostes, et plus surprenants encore sont les chapiteaux conservés à l’intérieur, taillés en biseau, fort habituel dans la sculpture wisigothe, mais qui incluent aussi des têtes beaucoup plus en relief. Fut sans doute un édifice civil, converti plus tard en église.

Ibeas de Juarros

A 20 kms de Burgos se trouve cet ermitage qui semble être
d’origine paléochrétienne, reconstruit sans doute pendant le premier
repeuplement de cette zone, du temps d’Alfonso IIIel Magno, car il conserve de
multiples détails confirmant sa relation avec l’architecture asturienne, malgré
une série d’importantes modifications dans les premiers temps de l’art roman en
Espagne et au XVIIIème siècle.

Manbrillas de Lara

De plan cruciforme à trois nefs, les latérales flanquées de pièces, nef de transept et une abside, il rappelle S. Pedro de la Nave, bien qu’ici le transept soit collé à l’abside. Il ne nous reste que le chevet avec une magnifique décoration dans l’arc doubleau et trois frises qui longent l’extérieur.

Día 3

Covarrubias

Cette tour se trouve à Covarrubias et représente la seule fortification militaire conservée de cette époque. Appelée ainsi par Doña Urraca, petite-fille de Fernán Gonzalez, qui fut abbesse souveraine du Monastère de San Cosme et San Damián de Covarrubias. Formée de trois parties, la première sans doute d?origine romaine, avec des murs ayant jusqu?à 3m d?épaisseur. La deuxième, qui dispose d?une porte en arc en fer à cheval à plusieurs mètres du sol et la dernière, reconstruite par la suite, avec fenêtres et contreforts

Santibáñez del Val

Située dans Barriosuso, près de Covarrubias, il se trouve, cet ermitage, qui apparaît déjà dans un diplôme de l’année 924, à que par la suite un portique roman a adossé. Il se compose d’une nef d’environ 9 par 5m. avec couverture en bois et une abside carrée de 2 par 2m qui dispose d’une fenêtre cruciforme formée par cinq anneaux et couvert par voûte de moyenne orange, séparés par un arc de fer à cheval. Une dépêche de sa décoration s’éveille à celle-là de Quintanilla.

Caltojar

C’est l’édifice le plus extraordinaire de tout le mozarabe. D’aspect extérieur très simple, l’intérieur est étonnant, une nef avec un palmier central d où sortent huit arcs qui supportent la voûte, l’abside sur le côté est et dans la moitié ouest de la nef une « petite mosquée » de cinq nefs voûtées sur des arcs en fer à cheval qui supportent un choeur où se trouve une autre petite abside, tout l’ensemble décoré d’un magnifique ensemble de peintures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Partager sur:
Impression

Portal de información sobre la Historia y el Arte medievales, con la descripción de más de 600 monumentos, que ofrece al viajero la posibilidad de preparar los itinerarios de sus viajes a monumentos de ese periodo.