Turismo Prerrománico > Art et culture > Art Wisigoth > Indice des fiches de monuments

Indice des fiches de monuments

NECRÓPOLIS DE EL CARPIO DE TAJO

Visigodo - Siglo VII - Toledo

La necrópolis de El Carpio de Tajo (Toledo), está constituida por un total de 285 tumbas de las cuales 90 contenían en su interior elementos de adorno personal y en determinados casos un depósito funerario (por ejemplo monedas romanas muy rodadas). Los objetos hallados suman un total de cerca de 300 y tienen la mayoría de ellos connotaciones claramente visigodas.

NECRÓPOLIS DE HERRERA DE PISUERGA

Visigodo - Siglo VI - Palencia

La necrópolis de Herrera de Pisuerga suma un total de 52 sepulturas, conteniendo 16 de éstas adornos personales en su interior. Dichos objetos nos proporcionan una cronología de finales del siglo VI, perdurando después de la unificación durante todo el siglo VII, y su condición de necrópolis visigoda ?clásica?, de tradición germánica.

Puente de Pinos

Visigodo - Siglo VI - Granada

Bien qu’il suive les règles des grands ponts romains, il est évident qu’il appartient à la première période wisigothe. IL est formé de trois grands arcs, sur des pylônes en ciment et structure romaine, comprenant les avant-becs ronds vers le courant et carrés sur le côté inverse. Cependant les arcs sont déjà en fer à cheval bien que de différent prolongement, avec une disposition des vousseaux typiquement wisigothe, ainsi que son appareil.

Puerta de Sevilla

Visigodo - Siglo VI - Córdoba

Sans doute d’origine romaine par sa structure à deux arcs, l’une pour les entrées et l’autre pour la sortie de la ville, avec une zone intermédiaire pour la garde, ses arcs sont en forme de fer à cheval, prolongés d’un tiers de rayon, forme habituelle dans l’art wisigoth. Son appareil flamand, habituel aussi à cet époque, avec des vousseaux semblable à ceux de Puente de Pinos.

QUINTANILLA DE LAS VIÑAS

Visigodo - Siglo VII - Burgos

De plan cruciforme à trois nefs, les latérales flanquées de pièces, nef de transept et une abside, il rappelle S. Pedro de la Nave, bien qu’ici le transept soit collé à l’abside. Il ne nous reste que le chevet avec une magnifique décoration dans l’arc doubleau et trois frises qui longent l’extérieur.

RECÓPOLIS

Visigodo - Siglo VI - Guadalajara

Située dans une ville construite vers 580 par Leovigildo en l'honneur de son fils Recaredo. Peut-être considérée comme un antécédent des églises cruciformes car elle ne possède qu'une seule nef, avec une sorte de transept, une abside et un porche qui, semble t-il, renfermait un baptistère. Il y avait aussi deux galeries latérales qui faisait communiquer le porche avec le transept mais pas avec les nefs.

SAN FRUCTUOSO DE FRANCOLÍ (R)

Visigodo - Siglo IV - Tarragona

Edifiée sur le sépulcre de San Fructuoso, elle a un plan basilical de type romain, à trois nefs, de 30m de long sur 9 de large dans la nef centrale et cinq dans les latérales, séparées par des colonnes, avec une abside semi-circulaire et pavées de tesselles en marbre blanc. Des restes de décoration picturale sont aussi conservés sur quelques pans de mur.

SAN FRUCTUOSO DE MONTELIOS

Visigodo - Siglo VII -

Construit pour y être enterré par San Fructuoso lui-même, évêque de Braga, selon les modèles du mausolée de Gala Placidia et San Vital, toutes deux à Rávena, représente le premier édifice cruciforme de cette époque et sa sturcture fut à l’origine du groupe d’églises wisigothes cruciformes, dont la première, Santa Comba de Bande, appartenait à l’évêché de Braga

SAN GIAO DE NAZARÉ

Visigodo - Siglo VII -

Avec une structure à une nef, une sorte de transept, une abside, un portique et deux galeries latérales qui faisaient communiquer le portique avec le transept mais pas avec les nefs, sa structure rappelle beaucoup Recópolis sauf deux petites absides semi-circulaires qui se trouvent sur la nef de transept, sur les côtés de la centrale, et une tribune, sur la porte principale, face à l’autel, qui rappelle les églises asturiennes malgré sa décoration wisigothe.

SAN JUAN BAUTISTA DE BARBADILLO DEL MERCADO (R)

Visigodo - Siglo VII - Burgos

Il s’agit d’un bâtiment rectangulaire orienté est-ouest. D’origine wisigoth, il se compose d’une nef rectangulaire, qui est la partie la plus ancienne, avec des portes à arc en fer à cheval sur chaque côté, celle du sud tapissée et partiellement enterrée par l’inclinaison du terrain, et une abside rectangulaire couverte d’une voûte en berceau et d’une petite baie, reconstruite au Xe siècle, peut-être après une rafle d’almanzor.

SAN JUAN DE BAÑOS

Visigodo - Siglo VII - Palencia

Cett église, merveilleusement conservée, est un clair exemple de la recherche, de la part des architectes wisigoths, d’une forme d’église plus adaptée à leurs rites que la typique basilique romaine. Il s’agit d’un plan basilical de trois nefs, avec trois absides indépendantes, l’une dans la nef centrale et les deux autres externes aux nefs latérales.

SAN MIGUEL DE TARRASA

Visigodo - Siglo VII - Barcelona

Représente le troisième édifice de
l’ensemble épiscopal de Tarrasa, situé entre Santa María et San Pedro.
Merveilleusement conservé, son plan est en
forme de croix grecque inscrite dans un carré, d’où fait saillie sur le
côté est une abside de forme extérieure polygonale et en fer à cheval à
l’intérieur. Considéré comme le baptistère de l’ensemble, on lui ajouta une
piscine baptismale pendant sa restauration.

San Pedro de Balsemao

Visigodo - Siglo VII - Lamego

Restaurée de manière désastreuse, il ne reste de cette église, de plan basilical avec une abside carrée,que l’abside et la partie initiale des nefs. Un arc triomphal en fer à cheval est conservé, très modifié pendant la restauration, sur des colonnes surmontées de chapiteaux romains tardifs et d’impostes. Elle conserve ine intéressante frise de décoration à base de fleurs de lys, cercles sécants, grappes, roues solaires…

SAN PEDRO DE LA MATA

Visigodo - Siglo VII - Toledo

Eglise cruciforme, construite sur les mêmes plans que Sta. Comba de Bande et Sta Mª de Melque, bien que nous sachions par les restes trouvés, qu’elle avait une décoration beaucoup plus riche, associée à l’art  aulique tolèdan.Malheureusement il ne nous reste que les vestiges de ses murs, peut-être à cause d’erreurs dans ses fondations sur un sol plat en granit.

SAN PEDRO DE LA NAVE

Visigodo - Siglo VII - Zamora

Il est possible que nous nous trouvions face au monument le plus important de toute l’époque wisigothe qui ait subsisté. De structure cruciforme, de trois nefs et une seule abside, il inclut dans sa structure originale les compartiments latéraux que nous considérons ajoutés par la suite à ces nefs. Il contient aussi une magnifique décoration sculptée.

SAN PEDRO DE TARRASA

Visigodo - Siglo VII - Barcelona

Dans l’ensemble
épiscopal des trois églises deTarrasa, celle-ci est est située le plus au nord
et serait sans doute l’église paroissiale. Il s’agit de celle située le plus au nord avec, à
l’origine, une forme basilicale de trois nefs qui disparurent par la suite à
partir de la deuxième travée, bien que pendant la restauration d’époque romane
seule la nef centrale fut reconstruite, formant avec la première travée des nefs
latérales, comme à Santa María, une sorte de transept.

SAN PEDRO DE TARRASA

Visigodo - Siglo VII - Barcelona

SAN VICENTE DEL VALLE

Visigodo - Siglo VII - Burgos

Edifice d’une seule nef, avec une abside carrée moins large qui fut par la suite substituée par l’actuelle. Ses hautes fenêtres jumelles surprennent, avec des arcs en fer à cheval sur des impostes, et plus surprenants encore sont les chapiteaux conservés à l’intérieur, taillés en biseau, fort habituel dans la sculpture wisigothe, mais qui incluent aussi des têtes beaucoup plus en relief. Fut sans doute un édifice civil, converti plus tard en église.

SANTA COMBA DE BANDE

Visigodo - Siglo VII - Orense

Magnifique exemple d’église cruciforme, sans doute la première construite de ce genre. En forme de croix grecque, entièrement voûtée, à une seule nef, une abside et un portique formant deux extrémités symëtriques moins hautes et moins larges, et une nef de transept de même hauteur, formant avec la nef principale un ensemble très harmonieux. A leur intersection se trouve une lanterne couverte d’un toit à deux versants.

SANTA COMBA DE BANDE

Visigodo - Siglo VII - Orense

Trier par
Le terme de recherche
Phase
Style
Temps
Pays
Province
Condition