Turismo Prerrománico > Art et culture > Art Mozarabe > Indice des fiches de monuments

Indice des fiches de monuments

SAN PELAYO O SAN PEDRO EL VIEJO DE ARLANZA (R)

Mozárabe - Siglo X - Burgos

Cet ermitage, en état d’abandon complet, est situé dans un rocher, sur la grotte de San pelayo, que selon la tradition a trouvé le comte Fernán González habitée par celui-ci et d’autres ermites, est considérée comme datant de 912 mais avec des modifications ultérieures, elle est construite en pierre de taille irrégulière et se compose d’une nef rectangulaire et d’une abside à carreaux plats dans laquelle il y a une fenêtre bombée sculptée sur deux pierres de taille et couverte d’une voûte sur des pételles. Selon des informations datant du XVIIIe siècle, l’ermitage était relié à la grotte, bien qu’il n’ait pas pu être vérifié.

San Román de Hornija

Mozárabe - Siglo X - Valladolid

Église mozarabe aujourd’hui disparue, qui semble avoir été édifiée sur les restes d’une autre église wisigothe construite par Chindasvinto en 653, dont on conserve un ensemble intéressant de chapiteaux du Xème siècle semblables à la série mozarabe de San Cebrián de Mazote, aussi bien à l’intérieur que dans le porche d’un édifice adossé à l’église, actuellement en ruines.

SAN ROMÁN DE MOROSO

Mozárabe - Siglo X - Cantabria

Ce petit ermitage qui se trouve près de Bostronizo,et qui n'aucune référence documentaire avant 1119 et était presque en ruines, a été restauré pendant ces dernières années. Construit en pierres très régulières, il se compose d'une seule nef et une abside, séparées par un bel arc en fer à cheval très prononcé. Les modillons lobés de la toiture sont aussi très intérssants et très décorés.

SAN SALVADOR DE PALAT DEL REY

Mozárabe - Siglo X - León

Représente l’édifice le plus ancien de Léon, construit dans le premier quart du Xème siècle par Ordoño II, fut sans doute chapelle sépulcrale de la « casa real » de Léon. Très modifiée après le pillage de León par Almanzor, et aux XVême et XVIème. L’église primitive avait un plan en croix grecque, dont on conserve une sorte de transept avec arcs semi-circulaires et voûte à fuseaux. Nous pouvons visiter une exposition intéressante sur son histoire et sa structure.

SAN SALVADOR DE SOUTOMERILLE (R)

Mozárabe - Siglo X - Lugo

Située sur le chemin primitif de Saint-Jacques-de-Compostelle et dans un environnement plein de constructions historiques abandonnées, telles que les maisons-tour d’Arriba et d’Abaixo, plusieurs pazos et où l’on compte que les pèlerins avaient jusqu’à sept refuges, l’église de San Salvador, dont on ignore l’origine bien qu’elle soit documentée depuis l’année 897, et dont nous savons qu’elle a existé à l’époque wisigothe, comme en témoignent plusieurs inscriptions trouvées sur son trottoir en ardoise, qui a été modifiée en style mozarabe, comme le montre la fenêtre qui a été conservée lors de la dernière reconstruction de l’année 1619, dans laquelle on a conservé son plan composé de nef, de presbyterium et d’abside rectangulaire.

San Salvador de Toral de Merayo

Mozárabe - Siglo X - León

Découverte il y a quelques années et récemment fouillée, il s’agit d’une église formée d’une seule nef et d’une abside en forme de fer à cheval, séparées par un grand arc aussi en fer à cheval, orienté de façon atypique vers le sud-est. Elle est située à un peu plus d’un kilomètre de Santo Tomás de las Ollas, de même époque et avec une structure similaire.

San Vicent de Obiols

Mozárabe - Siglo X - Barcelona

Eglise d’origine wisigothe, sur une construction antérieure, modifiée ou reconstruite au Xème siècle. Elle se compose d’une seule nef, avec couverture plane, une abside centrale carrée et deux absides sur les còtés de la nef, couvertes de voûtes en berceau qui rappellent un plan cruciforme. Les absides communiquent avec la nef par de magnifiques arcs en fer à cheval, sans doute aussi d’origine wisigothe, avec colonnes et chapiteaux réutilisés en partie, modifiés au Xème siècle.

SANT MARTÍ DE BAUSSITGES

Mozárabe - Siglo X - Gerona

Consagrada el 20 de diciembre del año 946, es una construcción sencilla de una única nave rectangular y una cabecera trapezoidal orientada al este. La nave está cubierta con bóveda de cañón y dividida en dos tramos prácticamente iguales por un arco toral de medio punto,

SANT QUIRZE DE PEDRET

Mozárabe - Siglo X - Barcelona

A partir de una primera construcción, posiblemente visigoda, formada por una única nave y un ábside trapezoidal, en el siglo X se amplió a una estructura de tres naves y otra transversal a modo de crucero, cubiertas con bóvedas de piedra, añadiendo al ábside inicial otros dos laterales semicirculares. Los distintos espacios están comunicados entre sí mediante arcos de herradura. En su interior existe un interesante conjunto de pinturas mozárabes y románicas.

Sant Quize de Pedret

Mozárabe - Siglo X - Barcelona

A partir d’une première construction, sans doute wisigothe, formée d’une seule nef et une abside trapézoïdale, fut agrandi au Xème siècle en une structure de trois nefs et une autre transversale en guise de transept, couvertes d’une voûte en pierre, ajoutant à l’abside initiale deux autres latérales semi-circulaires. Les différents espaces communiquent entre eux par des arcs en fer à cheval. A l’intérieur se trouve un ensemble intéressant de peintures mozarabes et romanes.

SANT ROMÀ DE LES ARENES O SIDILLÀ

Mozárabe - Siglo X - Gerona

Edificio de una sola nave con ábside trapezoidal, ambos cubiertos por una bóveda de herradura poco acusada que se conserva parcialmente, situada en un asentamiento de hábitat característico de finales del mundo romano e inicios de la Edad Media.

SANTA EUFEMIA DE AMBÍA

Mozárabe - Siglo X - Orense

Il s’agit d’un petit édifice, avec les vestiges de trois nefs, sans doute d’époque wisigothe, bien que son origine puisse être antérieure. Le mur de l’abside est la zone la plus intéressante, construit en grandes pierres de taille en granit de tradition romaine, similaire à Santa Eulalia de Bóveda, qui conserve deux fenêtres géminées avec « alfiz » et des arcs en fer à cheval très fermé, de claire ascendance mozarabe.

SANTA LEOCADIA DE HELGUERA (R)

Mozárabe - Siglo X - Cantabria

Cette église, qui se trouve dans le municipe de Molledo, conserve le chevet mozarabe du Xème siècle avec modillons à rouleau fort semblables à ceux de Santa María de Lebeña. Il n’existe sur elle aucune
référence documentaire

SANTA MARGARIDA DEL CAIRAT

Mozárabe - Siglo X - Barcelona

Petit ermitage qui se compose d’une nef et une abside, toutes deux couvertes d’une voûte en berceau et sépsrées par un arc en fer à cheval, de claire ascendance mozarabe. Pendant la reconstruction de la voûte de la nef, qui à l’origine était couverte en bois, les murs latéraux furent renforcés avec des arcatures adossées, également en forme de fer à cheval, qui rappellent celles de San Miguel de Cuxá et la porte sur le côté sud fut aussi fermée et remplacée par une autre dans le centre du côté ouest.

SANTA MARÍA DE LEBEÑA

Mozárabe - Siglo X - Cantabria

Construite dans le premier tiers du Xème siècle, sans doute par des moines mozarabes, il s'agit d'une église en forme de croix grecque, avec son entrée sur le côté sud, trois absides et deux compartiments de chaque côté de la nef principale, ce qui lui donnerait une structure basilicale. L'intérieur est très original, entièrement voûté sur des piliers avec colonnes adossées et chapiteaux scuptés de grande qualité. C'est une des oeuvres les plus importantes de l'art mozarabe.

Santa María de Marquet

Mozárabe - Siglo X - Barcelona

Eglise basilicale à trois nefs, qui ne conserve que les premières travées centrale et nord des nefs et l’abside carrée de sa structure mozarabe originale, dans laquelle la séparation des différents espaces s’effectue par des arcs en fer à cheval prolongés d’1/2 et 2/3 de rayon, ceux de l’axe central rappelant Mazote et Celanova. Toute cette zone est couverte d’une voûte, aussi en fer à cheval, bien que dans ce cas avec une prolongation de seulement 1/3.

SANTA MARÍA DE MIXÓS

Mozárabe - Siglo X - Orense

Bien qu'elle n'ait actuellement qu'une seule nef, elle se composait à l'origine de trois nefs séparées par des arcs en fer à cheval et avec une couverture plane. Elle conserve trois absides avec des arcs d'entrée et un plan en forme de fer à cheval, couvertes de voûtes en cul-de-four en brique, inscrites dans un chevet plat où seule fait un peu saillie l'abside centrale. C'est la moins islamisée de toutes les basiliques construites au Xème siècle.

Santa María de Peñalba

Mozárabe - Siglo X - La Rioja

Iglesia de nave cuadrada, con dos cabeceras. La nave está cubierta por una única bóveda soportada por cuatro arcos en cruz que se apoyan sobre un un pilar central, al estilo de San Baudelio de Berlanga. El edificio nos ha llegado muy modificado, pero aún se conservan dos arcos con sus respectivos alfizes en uno de sus muros.

Santa María de Retortillo

Mozárabe - Siglo X - Burgos

Située à quelques kms de Valeránica, cette petite église, restaurée par Luis Menéndez Pidal, conserve une partie du chevet mozarabe et renferme un arc intéressant en fer à cheval ainsi qu?un ensemble de décoration du même style qui inclut un modillon et plusieurs blocs sculptés avec des compositions de thèmes orientaux, comme la lutte d?un mouton et un serpent ou deux cerfs affrontés autour d?un arbre.

SANTA MARÍA DE WAMBA

Mozárabe - Siglo X - Valladolid

Située dans la localité oû Wamba fut oint comme roi, elle fut construite dans la première moitié du Xème siècle sur les restes d’une église wisigothe, dont on conserve des fragments de décoration. Il ne reste de l’époque mozarabe que le chevet, avec trois absides couvertes d’une voûte en fer à cheval, prolongation des magnifiques arcs d’accès, les deux travées des nefs et le mur nord, le reste correspondant à une reconstruction du XIIème siècle.

Trier par
Le terme de recherche
Phase
Style
Temps
Pays
Province
Condition