• es
  • en
  • fr
Turismo Prerrománico > Países > España > ERMITA DE ARROYUELOS

ERMITA DE ARROYUELOS

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Ninguna valoración todavía)

Remerciements: La fiche de cette ermitage a pu être faite grâce à l'apport de notre collaborateur Diego Alonso qui, après l'avoir visité, nous a fourni les informations et les photographies qui sont ici utilisées.

Remarques préliminaires

  • Iglesia de dos plantas excavada en una gran mole de arenisca, con los restos de una lauda y una necrópolis con tumbas altomedievales en su exterior. Declarada Bien de Interés Cultural en 1985.
  • El pueblo de Arroyuelos está en altura y domina la vega del río Ebro que confiere a las tierras de la zona gran potencial agrícola

Environnement historique

L'abondance d'ermitages dans la vallée de Valderredible attire l'attention et, dans la variété de formes que nous rencontrons, nous ne trouvons d'églises à deux étages que dans deux cas: Arroyuelos et San Miguel de Presillas ont deux étages, bien que leur structure soit très différente. Mais le simple fait d'avoir deux étages indique qu'il s'y organisa quelque type de vie monastique. Dans ces deux cas, nous pouvons en être sûrs, car la partie haute put servir de cellule ou d'entrepôt, et peut-être aussi de choeur.


Elle es datéee entre les VIIIème et Xème siècles, utilisant comme référence les tombes de l'extérieur et le fait que pendant cette période coexistaient les formes artistiques hispano-gothes, les solutions de l'art asturien et le repeuplement.

Description

L'église se compose d'une seule nef, plus large au centre, et possède une abside avec un plan en fer à cheval et
une sorte de contre-abside aux pieds, dont les formes ne sont pas très définies. Il y a dans la nef un grand pilier prismatique avec des nervures papiriformes dans la couverture, ce qui a permis aux experts d'établir  un lien avec San Baudelio de Berlanga à Soria. L'espace central rappelle un habitacle carré en raison du volume du pilier, qui ne se trouve pas tout à fait au centre.


Le pilier est uni au mur qui se trouve face à la porte d'entrée par un muret bas qui servit sans doute à délimiter le persbytère. De l'autre côté, cette barrière n'existe pas, peut-être parce que la division se faisait au moyen de rideaux , comme pourraient le prouver les entailles du pilier. Un banc longe presque tout le périmètre de la nef. La roche a une épaisseur d'un mètre dans le mur situé face à l'extérieur et sert de plate-forme à une partie de l'étage supérieur qui, dans ce cas, put servir de tribune. Son accès se fait par un petit escalier situé aux pieds de l'église. Dans cet espace on devine un plan quadrangulaire arrondi qui se trouve sur un gradin. L'autre habitacle, qui se situe dans la partie supérieure, est placé dans le segment imaginaire contigu aux pieds et put servir d'entrepôt.


Il y a dans la nef plusieurs opes à mi-hEmita de Arroyuelos. Arco de acceso al ábside.auteur du mur, au même niveau que les espaces en hauteur, ce qui suggère la présence d'un double étage, peut-être pour des cellules. L'arc triomphal est en fer à cheval et très mince, ce qui donne à l'ensemble un aspect aéré et élégant. L'abside est couverte d'une voûte en cul-de-four. L'enceinte est très obscure, ne recevant de la lumière que de la porte et d'une petite fenêtre ouverte dans le mur de la tribune, qui cache une grande ouverture de la roche de forme presque circulaire. Il y a, à l'entrée de l'église des tombes creusées dans la roche, qui furent transformées en abreuvoir, tombeaux qui établissent une référence chronologique aux alentours du Xème siècle, étant donné que, par la suite, les enterrements furent autorisés à l'intérieur. Ceci est facile à comprendre si nous considérons que la consolidation de l'église catholique à partir du XIème siècle se faisait sentir dans l'augmentation des rentes ecclésiastiques, par exemple, le don d'un bien en échange du droit à être enterré dans un lieu sacré. Une église avec plus de pouvoir et contrôle sur les diocèses est synonyme d'une plus grande contribution ainsi que de l'augmentattion des problèmes légaux causés par l'absence de documentation antérieure. 

Autres informations intéressantes

Moyen d'accès: Monter au village et prendre une rue à gauche, qui aboutit sur un chemin menant à l'ermitage. Avant d'arriver, la personne qui garde la clef habite dans la dernière maison. Environnement: Le village d'Arroyuelos se trouve sur la hauteur et domine la plaine du fleuve Ebro qui confère aux terres de la zone un grand potentiel agricole. Coordonnées GPS: N-42º50'31'' W-3º51'37''

 

Bibliographie

BOHIGAS ROLDÁN, R.: "Las iglesias rupestres de Valderredible" Cuadernos de Campo, nº7. Marzo 1997.

Portails

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Partager sur:
Impression